Le Laboratoire

Le MONARIS est sous la direction du Professeur Christophe PETIT

Il est rattaché à l’UFR de Chimie de la Faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université.
L’objectif principal du laboratoire est la compréhension de la réactivité chimique au sens large et le développement de la Chimie–Physique à Sorbonne Université, notamment au travers du développement de l’Institut Parisien de Chimie Physique et Théorique (IP2CT, FR 2622).
Les travaux du laboratoire reposent sur une approche commune aux différentes équipes, basée sur l’élaboration, la compréhension et la caractérisation, expérimentale et théorique, de systèmes nanophasés et notamment de la liaison chimique dans la construction de l’organisation et de la réactivité de la matière.

La réactivité est ici comprise au sens le plus large comme la capacité à réagir à un stimulus. Il s’agit donc de l’assemblage d’atomes pour former des molécules, de l’interaction entre molécules pour former des édifices supramoléculaire et de la réponse de tels objets à des champs, ou à toutes autres perturbations du milieu (caractérisation operando). Cette approche de la réactivité peut donc s’appliquer à une gamme d’échelles très large, de la molécule aux assemblages de nano-objets. Il s’agit ainsi de répondre à des interrogations sociétales dans le domaine de la chimie atmosphérique et de la transition environnementale, des nouvelles nanotechnologies pour l’énergie ou le stockage de l’information mais aussi la connaissance et la préservation des matériaux du patrimoine. Pour cela nous développons des méthodes de caractérisations complémentaires (spectroscopies optiques et microscopies électroniques et champ proche) et entretenons un lien étroit avec la modélisation.

Ces actions de recherche s’appuient sur des développements méthodologiques et expérimentaux et un dialogue constant avec la modélisation pour la compréhension de la réactivité de la matière.

Pour cela le laboratoire est structuré en 3 équipes

Organigramme

Analyse d’un cocon de Soie


École Doctorale 388

Le laboratoire MONARIS est rattaché à l’école doctorale 388

ED 388 : Chimie Physique et Chimie Analytique
Celle-ci a pour vocation de délivrer une formation par la recherche dans les secteurs disciplinaires suivants : chimie théorique et modélisation, spectroscopie, chimie analytique, électrochimie, « matière molle » et systèmes divisés (nanoparticules, colloïdes), interface physique/chimie/biologie.


Fonctionnement

Les thématiques développées sont articulées autour de l’étude des interactions, de la dynamique et de la réactivité de systèmes en phase gazeuse, en équilibre thermodynamique ou en jet moléculaire, en solutions aqueuses à très hautes dilutions, en phase solide, homogène ou hétérogène.

Stratégie scientifique


LabEx Michem

Depuis 2011, le laboratoire MONARIS est un membre actif du labex MiChem (Multiscale Integrated Chemistry)


Tutelles académiques et partenariats

Il est membre de la Fédération de Recherche IP2CT-FR2622 avec

le Laboratoire de Chimie Théorique (LCT UMR7616)

le Laboratoire de Chimie Physique-Matière et Rayonnement (LCPMR UMR7614).

MONARIS dépend des sections 13 et 14 du Comité National du CNRS et de la section 31 du CNU.